L'opposition déferle dans les rues de Kiev

le
0
VIDÉO - Des centaines de milliers de manifestants pro-européens ont réclamé dimanche le départ de Viktor Ianoukovitch.

Une foule immense et pacifique a envahi dimanche la place Maïdan, à Kiev, centre névralgique de la révolution ukrainienne, pour la plus grosse manifestation qu'ait connue le pays depuis la «révolution orange» de 2004. Plusieurs centaines de milliers de personnes - près d'un million selon les organisateurs - ont répondu à l'appel des trois principaux partis d'opposition, qui réclament le départ du président Viktor Ianoukovitch. Ce dernier, qui a refusé lors du sommet de Vilnius de signer l'accord de libre-échange avec l'Union européenne, n'a, depuis une semaine, fait aucune déclaration publique relative à la crise qui secoue le pays.

«Nous avons aujourd'hui le choix entre sombrer dans une dictature corrompue et le retour à la maison, en Europe», a déclaré Evguenia Timochenko, la fille de l'opposante numéro un au régime. Bien que purge...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant