L'opposition biélorusse gagne un siège au Parlement, une première

le
0
    MINSK, 12 septembre (Reuters) - Les députés du camp du 
président biélorusse Alexandre Loukachenko gardent le pouvoir à 
l'issue des élections législatives qui se sont tenues dimanche 
dans le pays, mais pour la première fois en 20 ans, l'opposition 
a remporté un siège au Parlement. 
    L'opposition n'a pas été représentée au sein de la Chambre 
de 110 sièges depuis 1996, et ne s'attendait dimanche à aucune 
victoire. Mais en réponse à des appels occidentaux à la 
transparence, les candidats ont pu s'inscrire plus facilement et 
des observateurs externes ont eu accès au décompte. 
     A la tête du pays depuis 1994, Alexandre Loukachenko reste 
étroitement allié à Moscou. Cependant, des fissures sont 
apparues dans cette alliance après l'annexion russe de la Crimée 
en 2014, et Minsk semble depuis se tourner vers l'Europe. 
    Anna Konopatskaya, membre de l'opposition du Parti civil uni 
de Biélorussie, siégera désormais au Parlement, montrent les 
résultats des élections. La candidate indépendante Elena Anisim, 
liée à l'opposition, a également été élue députée. 
    Bien que la présence des deux députées laisse le paysage 
politique presque inchangé, elle témoigne toutefois des 
concessions que le gouvernement entend faire pour stimuler ses 
relations avec l'Occident. 
    "Nous avons fait tout ce qu'il fallait pour qu'il n'y ait 
pas de réclamation du côté occidental. Nous avons satisfait 
leurs demandes", a dit à des journalistes le président 
biélorusse après avoir déposé son bulletin à Minsk. 
     L'Union européenne a levé en février les sanctions 
économiques imposées depuis cinq ans à la Biélorussie et à son 
président, justifiant sa décision par l'amélioration de la 
situation des droits de l'Homme. 
 
 (Andrei Makhovsky; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant