L'opposition appelle à contester l'état de siège au Burkina Faso

le
0

DAKAR, 30 octobre (Reuters) - Zéphirin Diabré, l'un des chefs de file de l'opposition au Burkina Faso, a jugé jeudi "inacceptable" l'état de siège décrété par Blaise Compaoré et il a déclaré que la démission du président était la seule solution à la crise. "L'état de siège est inacceptable. Nous appelons le peuple à montrer qu'il est contre", a déclaré l'opposant à l'antenne de la station Radio Oméga. "La démission du président Blaise Compaoré est la seule chose qui peut apporter la paix au pays." Des milliers de manifestants ont pris d'assaut jeudi le parlement et le siège de la télévision publique , contraignant le gouvernement à retirer sa proposition de modification de la Constitution. Cette réforme aurait permis à Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987, de se présenter à nouveau à l'élection présidentielle en 2015. Le chef de l'Etat a ensuite annoncé la destitution du gouvernement et a proclamé l'état de siège, tout en proposant des négociations à ses opposants. (Bate Felix; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant