L'opposant russe Mikhaïl Kassianov dit avoir été agressé

le
0
    MOSCOU, 10 août (Reuters) - Le dirigeant d'opposition russe 
Mikhaïl Kassianov a annoncé mercredi avoir été attaqué par les 
Cosaques et des partisans du Kremlin alors qu'il se préparait à 
s'adresser à ses partisans dans le sud de la Russie. 
    L'ancien Premier ministre, qui a précisé avoir porté plainte 
auprès de la police, tente de réunir des soutiens pour sa  
formation politique, le Parti de la liberté en vue des élections 
législatives du mois prochain. 
    Son collègue Boris Nemtsov a été tué par balles l'an 
dernier. 
    Après ce meurtre, Mikhaïl Kassianov, qui est âgé de 58 ans, 
avait dit à Reuters craindre pour sa vie dans une interview en 
février dernier, tout en précisant qu'il ne quitterait pas la 
Russie. 
    Mercredi, il a déclaré avoir été attaqué par une quarantaine 
d'activistes pro-Kremlin à Stavropol, à environ 1.200 kilomètres 
au sud de Moscou. Il a précisé que ses gardes du corps avaient 
dû intervenir pour le protéger. 
 
 (Maria Tsvetkova; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant