L'opposant Badibanga nommé Premier ministre en RDC

le
0
    GOMA, République démocratique du Congo, 17 novembre 
(Reuters) - L 'opposant Samy Badibanga a été désigné jeudi au 
poste de Premier ministre en République démocratique du Congo 
pour diriger un gouvernement d'unité nationale, a annoncé la 
présidence dans un communiqué. 
    Cette désignation intervient dans le cadre d'un accord de 
partage du pouvoir avec une fraction de l'opposition congolaise 
qui va permettre au président Joseph Kabila de demeurer au 
pouvoir après l'expiration de son mandat, prévue le 19 décembre. 
    Ce choix est une surprise, dans la mesure où Vital Kamerhe, 
un autre dirigeant de l'opposition et ancien allié de Joseph 
Kabila, était pressenti à cette fonction. 
    Samy Badibanga a été exclu en 2012 du principal parti 
d'opposition, l'Union pour la démocratie et le progrès social 
(UDPS), pour avoir désobéi à une consigne de boycott de 
l'Assemblée lancée par son chef de file, Etienne Tshisekedi. 
    Joseph Kabila, qui est arrivé à la tête de la RDC après 
l'assassinat de son père Laurent en 2001, a remporté les 
élections controversées de 2006 et 2011. En vertu des 
dispositions de la Constitution, il doit quitter le pouvoir au 
terme de son mandat actuel. 
    Mais sa coalition et une petite partie de l'opposition se 
sont entendues le mois dernier pour différer l'élection 
présidentielle à avril 2018, un report validé il y a trois 
semaines par la Cour constitutionnelle.  
    Samy Badibanga remplace Augustin Matata Ponyo, qui dirigeait 
le gouvernement depuis mai 2012.   
 
 (Aaron Ross; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant