L'opposant au mariage gay écroué écope d'une amende et ressort libre

le
12
L'opposant au mariage gay écroué écope d'une amende et ressort libre
L'opposant au mariage gay écroué écope d'une amende et ressort libre

Dans les rangs des anti-mariage pour tous, certains en avaient fait un martyr, il est ressorti libre. La cour d'appel de Paris a rejugé ce mardi après-midi Nicolas Bernard- Buss, l'opposant au mariage homosexuel condamné à quatre mois de prison dont deux ferme mi-juin, notamment pour «rébellion», et qui était incarcéré depuis.

Il était également rejugé après sa condamnation fin mai à une amende de 200 euros avec sursis pour sa participation à une action surprise sur les Champs-Elysées quelques jours plus tôt.

Le tribunal l'a uniquement condamné pour les faits d'attroupement et de manifestation à 3000 euros d'amende dont 1500 avec sursis.

Incarcéré depuis près de trois semaines à Fleury-Mérogis (Essonne) après sa condamnation mi-juin à quatre mois de prison, dont deux ferme, .Nicolas Buss est sorti ce mardi soir peu avant 21H00 de la maison d'arrêt, où l'attendaient une quinzaine de manifestants de la Manif pour sans être vu de la presse et sans s'exprimer. « Il ne souhaitait pas s'exprimer», a déclaré sur place un responsable de la prison.

Dans ses réquisitions, l'avocate générale avait pourtant demandé 5 mois avec sursis et 1000 euros d'amende pour les faits de «rébellion». Elle ne s'était cependant pas opposée à sa remise en liberté. «Si toutefois la cour devait prononcer une peine ferme, qu'elle n'excède pas la durée de la détention effectuée», soit 19 jours, avait-t-elle demandé. L'avocat de la défense avait lui plaidé la relaxe générale.

Des échanges tendus avec les magistrats

Devenu un symbole pour les plus déterminés des opposants à la loi Taubira, cet étudiant de l'Institut catholique de Paris de 23 ans est apparu vêtu d'une chemise blanche, cheveux coiffés à l'arrière, appuyé contre la vitre du box, pour un procès très suivi par les médias dans une salle surchauffée. Le tribunal se prononce sur le fond et n'examine pas une demande de mise en liberté ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le mardi 9 juil 2013 à 22:16

    Il parait qu'il ne veut plus sortir de prison. Il a trouvé un partenaire et veut se marier.

  • M7582248 le mardi 9 juil 2013 à 22:15

    Ah..la grande misère intellectuelle de la quasi totalité des réactions ci dessous...avec toujours les mêmes "simplismes", amalgames,clichés, etc "stasi" et "stalinien".."s'exprimer librement".."se mettent pleins les poches".."premier prisonnier politique embastillé "...M&ais jamais aucune analyse, réflexion.... bien triste tout cela

  • NYORKER le mardi 9 juil 2013 à 19:54

    La Stasi refait surface. Procès politique stalinien

  • M8589793 le mardi 9 juil 2013 à 18:18

    C'est la juge (Dutartre?) qui devrait remplacer Nicolas en prison.Sa détention avant jugement était un scandale juridique pendant que des Cahuzac se pavanent.Chapeau les socialos.

  • dotcom1 le mardi 9 juil 2013 à 17:55

    Encore un qui va finir sur le mur des cons. Tiens, plus personne n'en parle de ce scandal.

  • dhote le mardi 9 juil 2013 à 17:14

    fr2312 il faut dénoncer les propos de cet individu qui ne pense qu'à cracher sa haine et sa culture de caniveau

  • M2110926 le mardi 9 juil 2013 à 17:11

    Quel scandale dans les média si seulement un tel événement était arrivé sous Sarko !Y a t il encore une opposition qui puisse s'exprimer librement dans ce pays ?

  • patr.fav le mardi 9 juil 2013 à 17:07

    les politiques détournent de l'argent, magouilles,se mettent pleins les poches et toujours des non lieux le changement c'est maintenant!!!!!!!!

  • manx750 le mardi 9 juil 2013 à 16:55

    Le premier prisonnier politique embastillé en France depuis la guerre d'Algérie ! Vive la hollandie socialiste, populaire et démocratique; cet emprisonnement arbitraire a été condamné comme contraire aux droits de l'Homme par le conseil de l'Europe ! Viva il socialismo !

  • M3493130 le mardi 9 juil 2013 à 16:43

    Faible avec les forts et fort avec les faibles. Ce jeune homme ne devrait pas être en prison pour un délit d'opinion. Les manifestants qui cassent tout sur Paris ne font pas de prison que je sache. Alors il serait tout à l'honneur de la justice d'être juste.