L'«opération séduction» de François Hollande

le
1
Invité à un dîner inédit avec la presse, jeudi soir, le chef de l'État s'est posé en président «réformiste» qui veut «faire le récit de la France de demain». Tout en se montrant tout miel avec la presse.

Le dîner le plus long de l'été. Invité jeudi soir par l'association de la presse présidentielle à la Maison des polytechniciens, dans le 7ème arrondissement de Paris, François Hollande n'a pas ménagé sa peine, ni son temps, pour tenter de séduire et convaincre, à la veille de la trêve estivale. Comme il l'a reconnu lui-même, l'exercice était «inédit». Aucun président n'avait accepté avant lui cette invitation, pourtant ritualisée dans d'autres pays, notamment aux États-Unis.

Alors que sa cote de popularité est au plus bas, le chef de l'État a profité de ces agapes pour lancer une opération reconquête. Devant une centaine de journalistes accrédités à l'Élysée, assis par table de dix dans les salons étincelants d'un hôtel particulier, François Hollande s'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le vendredi 19 juil 2013 à 12:57

    La reconquête auprès de journalistes accrédités à l'Elysée ... Ben avec çà, on va aller loin !! Que de bonnes idées somme toute puisque la presse accréditée était invitée ... Il ne sait plus quoi faire pour se rendre "intéressant" !! Il me fait de plus en plus penser à un petit laquais courant avec servilité après un monde qu'il ne comprend pas ...