L'opération « Pièces jaunes » fait le bonheur de la Banque de France

le
1
L'institution a besoin de ces centimes pour répondre aux demandes des banques commerciales.

L'opération «Pièces jaunes» redémarre en janvier. Dans toute la France, boulangeries, grandes surfaces et bureaux de Poste accueilleront pendant un peu plus d'un mois les tirelires de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. La collecte financera les nouveaux projets de la fondation au profit des enfants hospitalisés.

La récolte est aussi attendue de pied ferme à la Banque de France. Partenaire de l'opération, l'institution reçoit, trie et compte- bénévolement - toute cette menue monnaie qu'elle centralise à son siège, dans le Ier arrondissement de Paris. L'opération occupe, pendant une centaine de jours, cinq salariés à temps plein. La banque centrale s'y attelle d'autant plus volontiers que les pièces jaunes représentent pour elle plus qu'une bonne ½uvre. L'opération a le mérite de réinjecter dans l'économie des flots de pièces qui, oubliées dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6860185 le vendredi 20 déc 2013 à 16:51

    le tri des piéces jaunes ne peut se faire qu'en plein Paris ? pas possible de faire cela en grande banlieue ou en province ?