L'opération de Saint-Denis visait bien Abaaoud-Molins

le
2

SAINT-DENIS, Seine-Saint-Denis, 18 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité ont donné l'assaut dans la nuit de mardi à mercredi contre "un appartement conspiratif" de Saint-Denis, près de Paris, car des éléments de l'enquête sur les attentats du 13 novembre laissaient penser que leur commanditaire présumé s'y trouvait, a dit François Molins. "Dans le cadre de cette enquête, beaucoup de travail a été effectué et a permis d'obtenir par la téléphonie, les surveillances et les témoignages des éléments qui pouvaient laisser penser que le nommé (Abdelhamid) Abaaoud était susceptible de se trouver dans un appartement conspiratif à Saint-Denis", a dit le procureur de Paris, venu sur place. Sept personnes ont été interpellées et deux "terroristes" ont été tués lors de l'opération, dont une femme qui a actionné des explosifs. Les identifications étaient en cours pour déterminer l'identité des deux suspects décédés. "Il est en l'état impossible de vous donner les identités des personnes interpellées qui sont en cours de vérification. Tout sera fait pour déterminer qui est qui", a dit François Molins. (Service France, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mary2776 le mercredi 18 nov 2015 à 12:37

    l islamisme radical cancer de la FRANCE

  • M898407 le mercredi 18 nov 2015 à 12:35

    Et pendant ce temps là, Taubira déclare sur Europe1 qu'elle préfère le maintien des libertés individuelles à l'efficacité du plan d'état d'urgence ! Mais combien de temps encore allons nous devoir supporter ses provocations intolérables ?