L'Opep voit un marché du pétrole plus équilibré au 2e semestre

le , mis à jour à 18:26
0
 (Au dernier paragraphe, bien lire que l'Opep table sur un 
déficit et non un excédent de 160.000 bpj au 2e semestre) 
    LONDRES, 13 juin (Reuters) - L'Organisation des pays 
exportateurs de pétrole (Opep) anticipe un marché mondial du 
pétrole plus équilibré au second semestre, les perturbations de 
la production au Nigeria et au Canada s'étant traduites par une 
offre plus adaptée à la demande. 
    Dans son rapport mensuel publié lundi, l'Opep souligne que 
sa production a diminué de 100.000 barils par jour en mai, en 
raison essentiellement d'attaques contre les installations 
pétrolières du Nigeria.  ID:nL8N18Y4BZ  
    L'organisation a réaffirmé sa prévision d'une hausse, 
saisonnière, de la demande pour ses produits au second semestre 
ainsi que celle d'une diminution de l'offre des pays non-Opep. 
    "L'offre excessive dans le marché devrait être résorbée dans 
les trimestres qui viennent", souligne l'Opep dans son rapport. 
    "Des fermetures au Nigeria et au Canada ont tendu de manière 
significative le marché pétrolier et ont permis l'alignement de 
l'offre sur la demande plus tôt que prévu, ce qui explique la 
hausse des prix." 
    Après avoir touché des creux de plus de 12 ans en début 
d'année à moins de 30 dollars le baril, en raison de l'excès de 
l'offre par rapport à la demande, les cours du brut ont connu 
une vive remontée, se traitant autour des 50 dollars. 
    Le rapport de l'Opep souligne que, au rythme de production 
de l'organisation en mai, l'offre sera déficitaire de 160.000 
barils par jour au second semestre, contre un excédent de 2,59 
millions sur les trois premiers mois de l'année. 
 
 (Alex Lawler, Benoît Van Overstraeten pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant