L'Opep vers un consensus pour soutenir les cours-ministre nigérian

le
3
    ABUJA, 14 février (Reuters) - L'Organisation des pays 
exportateurs de pétrole se rapproche d'un consensus sur la 
nécessité d'agir pour soutenir les cours, déclare le ministre 
nigérian du Pétrole dans un entretien à Reuters. 
    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 70% depuis 18 mois 
en raison notamment de la décision de l'Opep et de son principal 
producteur, l'Arabie saoudite, de ne pas réduire sa production 
pour défendre ses parts de marché. 
    La chute des prix est particulièrement douloureuse pour des 
économies très dépendantes du pétrole comme le Venezuela et le 
Nigeria mais ses effets se font désormais également sentir sur 
l'économie saoudienne.   
    "Les conversations s'intensifient", a dit à Reuters le 
ministre nigérian, Emmanuel Ibe Kachiwku. "Quand nous nous 
sommes réunis en décembre (...), ils (les membres de l'Opep) se 
parlaient à peine. Chacun protégait sa propre logique. 
Maintenant, il y a une logique commune. Chacun cherche quels 
sont les problèmes et quelles sont les solutions. 
    "En sommes-nous au point où nous pouvons dire que nous avons 
une stratégie claire ? En termes de réduction ou de gel de la 
production, non, je pense pas que nous en soyons là. Mais il y a 
beaucoup d'énergie" pour rechercher un consensus, a-t-il ajouté. 
     
    L'Opep a relevé la semaine dernière sa prévision d'excédent 
de l'offre sur le marché pétrolier cette année en raison d'une 
augmentation de la production de certains membres du cartel, 
dont l'Arabie saoudite, qui efface la réduction de celle de pays 
producteurs extérieurs à l'organisation frappés par 
l'effondrement des cours.   
     
 
 (Julia Payne; Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M31trad il y a 10 mois

    en clair si on reduit la production de l'arabie saoudite c'est pour que celle d'autres pays dont les couts superieurs reprennent - c'est quoi la logique economique sur le prix du baril puisque la production reprendra de plus belle ,ecrasant les prix _ la solution est que les venezueliens ,les algeriens et les nigerians se mettent a travailler dans d'autres secteurs...l'ere du petrole cher est terminé definitivement.

  • jcbeg il y a 10 mois

    comme dans les discussions il y a beaucoup d'énergie .....

  • hatonpat il y a 10 mois

    Voici comment faire un article avec rien a dire !!!!