L'Opep s'inquiète des prix du pétrole, sans modifier sa position

le
1

LONDRES, 31 août (Reuters) - L'Opep est préoccupée par la baisse des prix du pétrole et disposée à discuter avec d'autres producteurs, mais uniquement s'ils sont prêts eux aussi à agir pour rééquilibrer le marché, lit-on dans le bulletin mensuel de l'organisation publié lundi. "La pression persistante sur les prix, due à la hausse de la production de brut couplée à des spéculations de marché, reste une source d'inquiétude pour l'Opep et ses membres, et d'ailleurs pour toutes les parties prenantes du secteur", explique l'Opec Bulletin dans son éditorial. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole y réitère son ouverture à des discussions avec d'autres producteurs. Le cartel a jusqu'ici refusé de réduire sa production sans mesures comparables de pays producteurs non membres, en premier lieu la Russie. "L'Opep, comme toujours, fera tout ce qui est en son pouvoir pour créer un environnement permettant au marché pétrolier de retrouver un équilibre avec des prix justes et équitables. "Comme l'Organisation l'a souligné à de nombreuses reprises, elle est disposée à échanger avec tous les autres producteurs. Mais cela doit se faire sur un terrain d'égalité. L'Opep protégera ses propres intérêts." Malgré un rebond de 10% la semaine dernière, le baril de Brent, référence du marché mondial, reste en baisse de 15% depuis le début de l'année. (Alex Lawler, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sethsix le lundi 31 aout 2015 à 17:43

    Il ne se gênait pas d'en normaliser le prix lorsqu'il était à 150$... et même que c'était nécessaire pour continuer à produire et aller chercher de nouvelles ressources. L’atterrissage est rude !