L'Opep prévoit un marché stable en 2017

le
0
    CARACAS, 17 janvier (Reuters) - Le secrétaire général de 
l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) prévoit 
un retour à la stabilité sur les marchés du pétrole cette année 
et le Venezuela espère voir le prix de son pétrole brut 
atteindre 70 dollars le baril dans les mois à venir. 
    Mohammed Barkindo était de retour à Caracas pour sa deuxième 
réunion en deux mois avec le président du Venezuela, Nicolas 
Maduro. 
    "Nous restons convaincus (...) qu'avec la mise en oeuvre 
intégrale et dans les délais de cette décision historique entre 
nous et les pays hors Opep, la situation de nos économies en 
2017 va s'améliorer énormément", a-t-il déclaré lors d'une 
conférence de presse avec le président vénézuélien. 
    "Et la stabilité du marché pétrolier, qui nous a échappé 
pendant près de trois ans, sera rétablie durablement dans 
l'intérêt des producteurs, des consommateurs et de l'économie 
mondiale." 
    Dans le cadre d'un accord conclu fin 2016, l'Opep, la Russie 
et d'autres pays producteurs hors Opep vont réduire leur 
production de près de 1,8 million de baril par jour (bpj) au 
total, pour une durée initiale de six mois. 
    Le président du Venezuela, qui a beaucoup oeuvré en faveur 
d'une baisse de la production, a dit qu'il espérait que l'accord 
contribuerait à relever le prix du panier de référence du 
pétrole brut du pays à 60 dollars le baril au premier semestre 
et à 70 dollars par la suite. 
    Le baril de brut du Venezuela, une des pays les plus 
affectés par la chute des cours du pétrole depuis la mi-2014, se 
traitait à 44,82 dollars la semaine dernière, contre 35,15 
dollars en moyenne sur l'ensemble de l'année 2016. 
 
 (Andrew Cawthorne et Corina Pons, Juliette Rouillon pour le 
service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant