L'Opep offre une belle séance aux valeurs pétrolières

le
0

(AOF) - En nette hausse à l'ouverture, les marchés actions européens ont progressivement réduit leurs gains dans le sillage de l'orientation négative de Wall Street. Le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,26% à 4 443,84 points tandis que l'euro Stoxx 50 a cédé 0,14% à 2 986,88 points. Aux Etats-Unis en revanche, l'heure est aux prises de bénéfices. Le Dow Jones accusait en effet un repli de 0,33% à 18 278 points après avoir progressé de 1,4% lors des deux séances précédentes.

La journée a débuté tambour battant en Europe grâce à la décision inattendue prise hier soir par l'Opep de limiter la production de pétrole en vue de stabiliser les prix du brut. Les secteurs pétrolier et parapétrolier, durement affectés ces deux dernières années par la chute des cours de l'or noir, ont été les principaux moteurs de cette vive progression des indices actions.

Mais l'euphorie déclenchée par l'Opep a progressivement laissé place aux doutes. La majorité des analystes s'interroge en effet sur la capacité de l'institution à mettre en œuvre cette décision. Preuve de cette défiance, les cours du pétrole, en hausse de plus de 5% la nuit dernière dans le sillage de l'Opep, sont repartis à la baisse en matinée avant de se reprendre. Vers 17h30, le baril de Brent affichait une hausse de 0,58% à 48,97 dollars.

Dans ce cadre, les principaux indices actions n'ont pas réagi à l'annonce d'une croissance de l'économie américaine au deuxième trimestre un peu moins faible qu'estimée initialement (+1,4% contre +1,1% dans l'estimation du mois dernier).

A la Bourse de Paris, les valeurs liées au pétrole se sont distinguées. Avec un gain de plus de 11%, CGG a terminé en tête du SBF120 devant Vallourec (+9,6%), Technip (+7,6%) et Total (+4,15%). Valeo a également tiré son épingle du jeu (+1,55%) après l'annonce de perspectives prometteuses dévoilées en marge du Mondial de l'auto qui ouvrira au public samedi.

(P-J.L)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant