L'Opep ne se réunira pas avant juin-ministre des Emirats

le
0

ABOU DHABI, 13 janvier (Reuters) - L'effondrement des cours du pétrole n'est pas justifié et l'Opep n'a aucune intention de réduire sa production ni d'avancer la date de sa prochaine réunion prévue en juin, a déclaré mardi le ministre du Pétrole des Emirats arabes unis. Les cours du pétrole ont fondu de quasiment 60% depuis juin 2014 et ils reculent à nouveau de 4% mardi, après avoir déjà perdu près de 5% lundi. Le Brent de la mer du Nord LCOc1 se négocie juste au-dessus de 45 dollars le baril à 07h40 GMT. S'exprimant lors d'une conférence sur l'énergie à Abou Dhabi, Souhaïl ben Mohamed al Mazroui s'est dit convaincu que l'Opep avait pris la bonne décision en novembre en choisissant de ne pas réduire sa production. Si l'Organisation des pays exportateurs de pétrole avait décidé de réduire ses quotas, "nous le regretterions aujourd'hui", a dit le minsitre émirati. Il a ajouté que l'Opep n'avait aucune intention d'avancer la date de sa prochaine réunion ni de réduire sa production. Il s'est abstenu de préciser quel cours lui semblerait approprié pour le pétrole, confronté à un excédent de l'offre, lié notamment au rapide développement du schiste aux Etats-Unis, face à une demande atone. "Nous disons au marché et aux autres producteurs qu'ils doivent être rationnels et que, comme l'Opep, ils doivent regarder la croissance du marché international du pétrole et consacrer cette production supplémentaire à cette croissance", a dit Mazroui. "Nous avons constaté une surabondance de l'offre liée au pétrole de schiste et cela devait être corrigé." (Maha El Dahan, Rania El Gamal et Stanley Carvalho; Bertrand Boucey pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant