L'Opep n'interviendra pas pour le moment

le
0
L'organisation des pays exportateurs de pétrole ne prévoit d'accroître sa production qu'en cas de pénurie sur les marchés. Ce qui n'est pas encore d'actualité, selon elle.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) est sur le qui-vive. Par la voix du ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaimi, l'organisation a fait savoir depuis Ryad qu'elle serait prête à augmenter sa production en cas de pénurie. «S'il y a avait une diminution de l'offre, en raison de perturbations dans des pays producteurs, les pays de l'Opep, comme l'Arabie saoudite, accroîtront leur production», a-t-il assuré à l'issue d'une réunion ministérielle du Forum international de l'Energie (IEF), rassemblant les principaux pays consommateurs et producteurs de la planète.

L'Opep a cependant affirmé qu'il n'y avait pas de raison de paniquer. «Il n'y a pas de pénurie en ce moment sur le marché. Il y a des inquiétudes et de la peur, mais pas de pénurie», a insisté Ali al-Nouaimi. «Nous sommes dans une situation très différente de 2008. L'offre et la demande sont à pied d'égalité, les capacités de production excédentaires sont importantes, et la volatil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant