L'Opep devrait maintenir sa production de pétrole inchangée

le
0
Les ministres irakien Adil Abd Al-Mahdi, iranien Namdar Zangeneh, vénézuélien Asdrubal Chavez du Pétrole à la réunion de l'Opep le 3 juin 2015 à Vienne. (© J. Klamar / AFP)
Les ministres irakien Adil Abd Al-Mahdi, iranien Namdar Zangeneh, vénézuélien Asdrubal Chavez du Pétrole à la réunion de l'Opep le 3 juin 2015 à Vienne. (© J. Klamar / AFP)

Les ministres des douze pays de l'Opep se retrouvent ce matin au siège du cartel à Vienne pour décider de leur objectif de production pour les six mois à venir. L’Organisation des pays exportateurs de pétrole devrait opter pour le statu quo, mais les cours du pétrole restent sous la pression de la surabondance d'offre alors que plusieurs pays du cartel souhaitent les voir grimper.

Bloc "A lire aussi"

Lors de sa dernière réunion, le cartel avait conservé son plafond de production inchangé, à 30 millions de barils par jour (mbj), dans l'objectif de contenir la production des pays hors-Opep et de stimuler la demande. Le plafond du cartel est figé à ce niveau depuis plus de trois ans.

Près de six mois après l'une des réunions les plus commentées de l'Opep - la décision avait porté un sévère coup aux cours du pétrole déjà fragilisés - l'organisation semble partie pour poursuivre cette stratégie. En effet, le ralentissement de la production de pétrole non-conventionnel, comme le pétrole de schiste aux États-Unis et le pétrole de sable bitumineux au Canada, a été vu comme une victoire pour l'organisation.

L’Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, a affirmé lundi que la stratégie du cartel de ne pas réduire sa production a porté ses fruits, car l'offre mondiale d'or noir commence à ralentir et la demande

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant