L'OPCI d'A Plus Finance devrait être prêt dès le début de cet été

le
0
(NEWSManagers.com) - Après avoir récemment obtenu l'agrément de l'Autorité des marchés financiers pour la gestion d'OPCI RFA (Organisme de Placement Collectif en Immobilier à règles de fonctionnement allégées) destinés à des investisseurs qualifiés, la société de gestion A Plus Finance espère commercialiser son premier produit de ce type avant l'été 2010. Logiquement, compte tenu de la clientèle à laquelle il s'adresse, l'OPCI en question sera un produit " pur" , investi en immobilier de bureaux et commerces, sous la direction de Christophe Peyre, responsable de la gestion immobilière au sein de l'entreprise.
La société de gestion spécialisé dans le non-coté n'en est pas à sa première diversification. Outre les FCPI (Fonds commun de placement dans l'innovation) et les FIP (Fonds d'investissement de proximité) qu'elle pilote ? sans oublier son rôle d'allocataire dans une part consacrée à la multigestion au sein des portefeuilles de ces fonds ? A Plus Finance a d'ores et déjà lancé deux Sofica (Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel).
En tout état de cause, cette corde supplémentaire dont s'est dotée la société lui permet de " prévenir" les nuages qui s'amoncellent sur le " non coté" . Via, notamment, les conséquences de l'amendement Arthuis qui réduit les durées d'investissement de 24 mois à 8 mois pour 50 % des capitaux collectés ? une décision qui peut aller à l'encontre d'une gestion de qualité - ainsi que la volonté des pouvoirs publics de supprimer la pratique des rétrocessions des frais pour rémunérer le distributeur afin de faire baisser le coût des FCPI et FIP pour les investisseurs.

Pour autant, la société insiste sur le fait que la diversification qu'elle opère via les OPCI s'inscrit dans la logique de son activité traditionnelle. " Nous restons sur nos métiers de base avec de la due diligence, explique Fabrice Imbault, directeur associé. Notre rôle consiste toujours à évaluer les hommes, évaluer les business plan, comme nous le faisons déjà pour nos fonds. Notre savoir-faire s'applique ici non pas dans le secteur du logiciel, des médias ou de l'e-business mais dans celui de l'immobilier."

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant