L'ONU veut taxer les matches de foot pour payer l'aide humanitaire

le
6
L'ONU veut taxer les matches de foot pour payer l'aide humanitaire
L'ONU veut taxer les matches de foot pour payer l'aide humanitaire

L'ONU suggère une «contribution volontaire» sous forme de taxe sur les transports, les matchs de football ou les concerts pour combler le fossé grandissant entre besoins humanitaires et dons, dans un rapport publié dimanche. Les besoins humanitaires sont passés de 2 milliards de dollars en 2000 à 24,5 milliards quinze ans plus tard, sous l'effet de la multiplication des conflits et des catastrophes naturelles aggravées par le changement climatique, constatent les rapporteurs de l'organisation internationale.

Concrètement, cette «taxe de solidarité sur les voyages aériens ou le carburant pourrait financer des services médicaux» dans les camps de réfugiés ou les zones urbaines abritant de personnes déplacées, suggère le rapport.

«Une question difficile»

Pour Kristalina Georgieva, l'une des rédactrices du rapport, «il est possible de mettre en place une micro-contribution assise sur un énorme volume» de transactions. Elle a cité en vrac le carburant, les concerts, les films ou les compétitions sportives, précisant que des contacts avaient été pris avec la Fédération internationale de football (Fifa).

Mais l'exemple de la taxe Tobin sur les transactions financières montre à quel point «c'est une question difficile», note-t-elle. Une autre option est de diriger vers les opérations humanitaires une partie des centaines de milliards de dollars brassés chaque année par les institutions financières islamiques. «La finance sociale islamique est un territoire qui n'est pas assez exploré», relève le rapport.

Une générosité plus grande, mais plus insuffisante

Le document préconise d'améliorer l'efficacité et la transparence des opérations humanitaires. Ce rapport a été rédigé par neuf experts sous l'égide de la Commissaire européenne Kristalina Georgieva et du sultan malaisien Nazrin Shah.

En 2015, l'ONU n'a recueilli que la moitié des fonds demandés. Les rations alimentaires de 1,6 million de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SB1954 il y a 11 mois

    On ne peut que souscrire à une idée généreuse qui servira en premier lieu à la nuée de fonctionnaires et d'intermédiaires douteux qui se mettront dans le circuit. Si les ONG humanitaires touchent 10% de la collecte ce sera déjà bien, si là-dessus la moitié est distribuée aux populations, ce sera encore mieux.

  • soulamer il y a 11 mois

    Taxer des salaires de 500 000 mensuel dans le foot comme L Blanc n'aurait rien de choquant des salaires comme ca sont absolument absurdes...

  • M2286010 il y a 11 mois

    On passerait du don volontaire au "don" obligatoire...Reste à savoir ce que l'on appelle humanitaire, s'il s'agit d'aider des populations en grandes difficultés, dans leur pays, pas de problème, c'est très important. Si c'est pour financer des camps du type "Calais" ou l'assistance aux migrants arrivant dans nos pays, c'est NIET !

  • M5299935 il y a 11 mois

    Ce sont les responsables des conflits qu'il faut faire payer ... On n'a pas hésité à mettre des embargos sur Cuba, la Russie , l'Iran etc etc ... pourquoi pas les autres pays en guerre.

  • jmlhomme il y a 11 mois

    Qu'ils taxent tous ces corrompus de la FIFA puisqu'ils ont de l'argent à distribuer. Y compris des rappels aux induments versés ( vous voyez de qui je parle je suppose )

  • charleco il y a 11 mois

    Qu'ils taxent les milliardaires... L'ONU ne sert à rien dans la géopolitique, elle est sous obédience américaine.