L'Onu se fixe dix-sept objectifs de développement

le
0

par Ellen Wulfhorst NATIONS UNIES, 26 septembre (Thomson Reuters Foundation) - L es dirigeants de la planète ont entériné vendredi, au premier jour de l'Assemblée générale des Nations unies et après des années de débat, une vaste feuille de route pour combattre la pauvreté, les inégalités et le dérèglement climatique. Ces dix-sept "objectifs de développement durable" (ODD) devront être mis en oeuvre au cours des quinze prochaines années et remplacent les huit "objectifs du millénaire pour le développement" adoptés en 2000. Les partisans des ODD estiment que ces nouveaux objectifs vont plus loin que leurs prédécesseurs en s'attaquant aux racines de problèmes comme la pauvreté. Ils sont aussi censés être universels et ne pas concerner uniquement les pays en développement. "Pour la première fois, nous avons un ensemble d'objectifs planétaires que tous les pays ont acceptés et qui s'appliquent à chaque nation", s'est réjoui le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon. La mise en oeuvre de ces objectifs, qui visent à éradiquer la faim et l'extrême pauvreté, à réduire les inégalités au sein des Etats et entre Etats, atteindre l'égalité entre hommes et femmes, améliorer la gestion de l'eau et de l'énergie et à agir vite contre le changement climatique, sera supervisée et évaluée à partir d'un ensemble d'indicateurs qui doivent être adoptés d'ici mars 2016. Le pape, présent à l'Onu, a salué un "important signe d'espoir" tout en appelant à des mesures concrètes et immédiates. La Première ministre norvégienne Erna Solberg, très favorable à l'objectif d'une énergie abordable et durable, a résumé le chantier futur en citant Elvis Presley: "Un peu moins de conversation, un peu plus d'action s'il (vous) plaît". (Belinda Goldsmith; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant