L'Onu s'inquiète de la situation au Burundi

le
0

GENEVE, 28 septembre (Reuters) - Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme s'est inquiété lundi de "l'augmentation alarmante" des assassinats et des arrestations au Burundi depuis un mois, après la prise de fonction du président Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat. "Presque chaque jour, on trouve des cadavres dans les rues de certains quartiers de Bujumbura", a dit Zeid Ra'ad al Hussein. Les habitants de la capitale burundaise font fréquemment état de fusillades et d'explosions, notamment dans les quartiers où avaient eu lieu avant l'élection présidentielle de juillet des manifestations contre une nouvelle candidature du président Nkurunziza. Zeid Ra'ad al Hussein a évoqué le risque d'une spirale de violences et de représailles qui pourrait replonger le pays dans le chaos. (Stephanie Nebehay, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant