L'Onu réduit sa prévision de croissance 2015 en Amérique latine

le
0
L'ONU RÉDUIT SA PRÉVISON DE CROISSANCE POUR L'AMÉRIQUE LATINE
L'ONU RÉDUIT SA PRÉVISON DE CROISSANCE POUR L'AMÉRIQUE LATINE

SANTIAGO (Reuters) - Une commission régionale des Nations Unies a réduit mardi sa prévision de croissance des pays d'Amérique latine à 1,0% contre 2,2% auparavant en raison des inquiétudes sur l'économie mondiale et de la volatilité des marchés financiers.

Selon la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (Cepalc), cette révision en forte baisse reflète un contexte mondial de l'activité économique inférieur à celui prévu à la fin de 2014.

"A la croissance mondiale plus faible s'ajoute une plus grande volatilité financière internationale, conséquence des politiques monétaires accommodantes en Europe et au Japon parallèlement à la perspective d'un relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis", ajoute-t-elle.

La Commission onusienne note que la fin du "super-cycle" des matières premières a également eu un impact négatif sur la région, qui s'appuie en grande partie sur les exportations de produits tels que le soja, l'huile et le cuivre.

L'économie de la première puissance régionale, le Brésil, devrait se contracter de 0,9%, au lieu d'une croissance attendue auparavant de 1,3%. La Cepalc prévoit une contraction de 3,5% au Venezuela et une croissance nulle en Argentine.

Le Mexique fait figure d'exception avec une prévision de croissance de 3,0%.

(Rosalba O'Brien, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant