L'Onu redoute de graves pénuries alimentaires en Corée du Nord

le , mis à jour à 12:29
0

GENEVE, 30 mai (Reuters) - La sécheresse en Corée du Nord pourrait provoquer dès cette année de très importantes pénuries alimentaires, a déclaré le coordinateur résident des Nations unies dans ce pays. Les précipitations enregistrées en 2014, les plus faibles des 30 dernières années, ont été de 40 à 60% inférieures à celles de 2013, et les réserves d'eau douce sont très réduites, a expliqué le coordinateur, Ghulam Isaczai, dans une interview à Reuters. "Nous sommes extrêmement inquiets quant à l'impact de la sécheresse, qui va affecter gravement la récolte de cette année. Et nous pourrions avoir affaire de nouveau à un épisode majeur de pénuries alimentaires voire de disette", dit-il. "Il va y avoir un énorme écart entre les besoins et ce qui est à disposition", a continué le coordinateur. "Actuellement, nous sommes dans la période de plantation du riz. Normalement, on immerge les rizières près d'une semaine ou de deux semaines avant. Mais cette année, comme je l'ai constaté, ils le font dans des rizières sèches. Et ce qu'on entend dire, en ce moment, c'est qu'ils vont passer au maïs et au blé, qui nécessitent moins d'eau". La famine qui avait sévi en Corée du Nord dans les années 1990 avait fait, selon certaines estimations, un million de morts dans ce pays qui comptait alors dans les 22 millions d'habitants. (Tom Miles; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant