L'Onu propose de créer un "conseil présidentiel" en Libye

le
0

BENGHAZI/RABAT, 24 mars (Reuters) - Les Nations unies ont tenté mardi de convaincre les factions rivales en Libye de constituer un gouvernement d'union en désignant un "conseil présidentiel" pour essayer de résoudre la crise politique. L'émissaire de l'Onu, Bernardino Leon, a été accueilli fraîchement dans l'est de la Libye par les autorités officiellement reconnues par la communauté internationale. Après des semaines de discussions, l'Onu a proposé la création d'un conseil sous l'autorité d'un président et réunissant deux vice-présidents et "des personnalités indépendantes n'appartenant à aucun parti ou n'étant affiliées à aucun groupe", indique un communiqué de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul). Le texte propose également de reconnaître la Chambre des représentants réfugiée dans l'est du pays comme légitime et de rencontrer le parlement dissident installé à Tripoli. Bernardino Leon doit avoir de nouveaux entretiens cette semaine au Maroc. Il s'est rendu lundi dans la partie orientale du pays et a rencontré le ministre des Affaires étrangères du gouvernement à l'aéroport de Tobrouk. Il n'a pas pu rencontrer les parlementaires en raison de manifestations contre l'Onu à Tobrouk, ont indiqué des élus. Cinq personnes ont été tuées et onze autres blessées dans un attentat suicide à Benghazi mardi, ont rapporté des responsables de l'armée. (Ayman al Warfalli et Aziz El Yaakoubi; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant