L'Onu prolonge le mandat du Tribunal spécial pour le Liban

le
0

NATIONS UNIES, 2 janvier (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a prolongé vendredi pour trois ans le mandat du Tribunal spécial pour le Liban, mis en place pour juger les suspects de l'attentat à la bombe de 2005 contre le Premier ministre libanais Rafik Hariri. Le nouveau mandat du tribunal commencera le 1er mars, précise un communiqué du bureau de presse des Nations unies. Il précise que cinq accusés ont été inculpés pour cet attentat qui avait coûté la vie à 22 personnes dont Rafic Hariri le 14 février 2005 à Beyrouth. Les suspects ont commencé à être jugés par contumace à partir de janvier 2014. L'attentat, mis sur le compte des services secrets syriens par une partie des Libanais, avait mis le Liban au bord de la guerre civile. (Louis Charbonneau; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant