L'Onu ouvre formellement les négociations de Genève sur la Syrie

le
0
    GENEVE, 1er février (Reuters) - L'Onu a lancé officiellement 
lundi les négociations de Genève sur la Syrie en exhortant les 
grandes puissances à entamer immédiatement des discussions sur 
les moyens de mettre en place des cessez-le-feu dans le pays. 
    L'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de 
Mistura, a précisé que ces "entretiens de proximité" avaient 
formellement débuté par sa rencontre avec une délégation de 
l'opposition.  
    S'adressant à la presse, il a dit comprendre l'inquiétude 
des opposants face à la situation humanitaire en Syrie et a 
invité le gouvernement de Damas à libérer les femmes et les 
enfants qu'il détient afin de "montrer qu'il se passe quelque 
chose".  
    Staffan de Mistura a souligné que négocier une trêve ne 
faisait pas partie de ses attributions et il a dit avoir rappelé 
aux puissances internationales qu'elles s'étaient engagées à 
aborder ce sujet dès l'ouverture des pourparlers. 
    Ceux-ci doivent se dérouler de manière indirecte, avec les 
délégations de chaque camp réunies dans des pièces séparées.   
    Staffan de Mistura a indiqué qu'il rencontrerait à nouveau 
mardi l'opposition ainsi que la délégation gouvernementale.  
 
 (John Irish et Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant