L'Onu lance un nouvel appel aux dons pour lutter contre Ebola

le
0
L'ONU LANCE UN NOUVEL APPEL AUX DONS POUR EBOLA
L'ONU LANCE UN NOUVEL APPEL AUX DONS POUR EBOLA

NATIONS UNIES (Reuters) - Les Nations unies n'ont obtenu qu'un quart du milliard de dollars qu'elles ont sollicité pour lutter contre l'épidémie de fièvre Ebola, a regretté vendredi l'organisation, qui a lancé un nouvel appel aux dons.

"C'est le plus grand défi auquel le monde puisse être confronté. On voit parfois des films qui montrent ce genre de choses, ce qui permet d'imaginer comment cela peut se passer. Or, c'est plus extrême encore que tous les films que j'ai vus", a assuré le Dr. David Nabarro, coordonnateur spécial de l'Onu pour la lutte contre la maladie lors d'une réunion de l'Assemblée générale sur le sujet.

La mission de lutte contre Ebola des Nations unies (UNMEER) a besoin de fonds 20 fois supérieurs à ceux dont elle disposait à la fin août, a-t-il poursuivi.

Selon le dernier bilan communiqué vendredi par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'épidémie qui s'est déclarée en mars en l'Afrique de l'Ouest a fait 4.033 morts sur 8.399 cas. Le Liberia compte 2.316 décès, la Sierra Leone 930, la Guinée 778, le Nigeria huit et les Etats-Unis un. Le Sénégal et l'Espagne ont chacun un cas non mortel.

Selon Nabarro, le nombre de cas pourrait doubler toutes les trois à quatre semaines.

"Sur le milliard de dollars demandé par les agences de l'Onu (...) seulement un quart a été provisionné", a quant à lui regretté Jan Eliasson, secrétaire général adjoint de l'Onu.

Samantha Power, représentante permanente des Etats-Unis aux Nations unies, a salué la générosité de Cuba et du Timor Oriental, qui ont, selon elle, "boxé au-dessus de leur catégorie".

"Selon les services financiers de l'Onu, seuls 24 pays ont promis un million de dollars ou plus (...) Il est de notre devoir de nous rassembler pour relever ce défi", a-t-elle souligné.

Les Etats-Unis, qui ont dépêché une centaine d'experts en Afrique de l'Ouest et promis de mobiliser 4.000 militaires pour construire 17 centres de soins, ont jusqu'ici versé 156 millions de dollars, a précisé la diplomate.

A Washington, le Congrès a par ailleurs donné son feu à la réaffectation 750 millions de dollars de "fonds de guerre" pour financer la lutte contre l'épidémie.

(Michelle Nichols, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant