L'ONU invitée à soutenir  la transition libyenne 

le
0
La Grande-Bretagne a fait circuler mardi soir au Conseil de sécurité le texte d'une résolution ayant pour objectif d'accompagner la réconciliation.

L'ONU entend mettre en place rapidement l'après-Kadhafi en Libye. La Grande-Bretagne a fait circuler mardi soir au Conseil de sécurité le texte d'une résolution qu'Européens et Américains espèrent voir adoptée aujourd'hui, avec le soutien de la Russie et de la Chine.

La résolution prévoit le dégel progressif d'avoirs de certaines personnes et entités, en premier lieu ceux de la Compagnie de pétrole nationale libyenne et du groupe pétrolier Zueitina. Elle prévoit également l'envoi d'une mission onusienne de soutien d'environ 200 hommes pour trois mois, à Tripoli et Benghazi, ainsi que la levée de l'embargo sur les armes légères pour la protection des nouvelles autorités libyennes. Les Russes souhaitent l'annulation de la zone d'exclusion aérienne qui a permis les bombardements de l'Otan depuis mars. L'Alliance doit prendre une décision sur la poursuite de ses opérations le 27 septembre. Pour l'instant, le texte ne prévoit qu'une levée partielle de cette zone

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant