L'Onu invite Moscou et Washington à coopérer rapidement en Syrie

le
0
    GENEVE, 28 juillet (Reuters) - L'émissaire des Nations unies 
pour la Syrie, Staffan de Mistura, a invité jeudi la Russie et 
les Etats-Unis à mettre en oeuvre au plus vite leur projet de 
coopération militaire en Syrie, qu'il a jugé crucial pour 
relancer le processus de paix.  
    "Nous attendons tous des deux co-présidents - la Russie et 
les Etats-Unis - qu'ils accélèrent leurs discussions sur les 
moyens de réduire la violence", a déclaré le diplomate à Genève. 
    "Je crois savoir que plusieurs experts de l'état-major venus 
de Russie et peut-être des Etats-Unis prévoient de venir à 
Genève afin de discuter du 'diable dans les détails'," a ajouté 
l'envoyé spécial de l'Onu.  
    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le ministre 
russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se sont rencontrés 
à plusieurs reprises ces dix derniers jours, à Moscou et au 
Laos, afin de conclure un pacte de coopération militaire 
considéré comme capital pour résinstaurer un cessez-le-feu 
national en Syrie. L'accord de principe a été conclu mais les 
modalités de ce plan n'ont toujours pas été dévoilées.  
    La Russie et les Etats-Unis conduisent des frappes aériennes 
contre les djihadistes de l'Etat islamique mais soutiennent des 
camps opposés, Moscou étant l'allié du président Bachar al Assad 
dont Washington réclame le départ.  
    Moscou et Washington ont parrainé un cessez-le-feu et des 
pourparlers de paix indirects en début d'année mais la trêve 
s'est en grande partie effondrée en mai et la reprise des 
combats empêche toute reprise des pourparlers, même si Staffan 
de Mistura espère les relancer à la fin du mois prochain.  
 
 (Stephanie Nebehay, Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant