L'Onu invite Londres à agir contre les actes xénophobes

le
0
    GENEVE, 28 juin (Reuters) - Zeid Ra'ad Al Hussein, haut 
commissaire de l'Onu aux droits de l'homme, a invité mardi le 
gouvernement britannique à faire le nécessaire pour prévenir les 
actes xénophobes, qui se sont multipliés après la victoire des 
partisans d'une sortie de l'Union européenne au référendum de 
jeudi.  
    Des représentants des communautés musulmane et polonaise 
avaient exprimé leur inquiétude la veille.   
    Zeid Ra'ad Al Hussein se dit lui aussi "profondément 
préoccupé", dans un communiqué.   
    "Le racisme et la xénophobie sont complètement, totalement 
et intégralement inacceptables, quelles que soient les 
circonstances", écrit le diplomate. 
    L'immigration a été l'un des principaux thèmes de la 
campagne pour le référendum.  
    Selon la police, des prospectus injurieux pour les Polonais 
ont été distribués à Huntingdon, dans le centre de l'Angleterre, 
et des graffiti les appelant à quitter le Royaume-Uni ont été 
peints dimanche sur les murs d'un centre culturel polonais à 
Londres. Des organisations musulmanes signalent en outre une 
nette recrudescence des actes islamophobes.  
    Le Premier ministre David Cameron a condamné ces actes 
devant le Parlement et a promis à son homologue polonaise, Beata 
Szydlo, que la sécurité des ses concitoyens installés en 
Grande-Bretagne serait assurée. 
 
 (Stephanie Nebehay, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant