L'Onu évacue son personnel de Sanaa, la capitale yéménite

le
0

ADEN, 28 mars (Reuters) - Les Nations unies ont entrepris d'évacuer leur personnel étranger de Sanaa, la capitale du Yémen, en raison de l'aggravation des conditions de sécurité, a-t-on appris samedi de source onusienne. D'après cette source, l'Onu compterait plus de 100 employés étrangers dans la capitale. Ils sont en cours de transfert vers l'aéroport et devraient être repositionnés dans plusieurs pays, dont la Jordanie. L'offensive aérienne lancée par l'Arabie saoudite avec le soutien d'alliés sunnites contre les miliciens chiites Houthis est entrée dans son troisième jour. Après s'être assurés en septembre le contrôle de Sanaa, les Houthis, soutenus par l'Iran, menaçaient de prendre Aden où s'est réfugié le mois dernier le président Abd-Rabbou Mansour Hadi. La question yéménite va dominer le sommet annuel de la Ligue arabe qui se tient ce week-end à Charm el-Cheikh, en Egypte. Outre le président Hadi, qui est arrivé dès vendredi dans la station balnéaire sur la mer Rouge, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, devrait aussi y assister, de même que son envoyé spécial pour le Yémen, Djamal Benomar. (voir ID:nL6N0WT42H ) (Sami Aboudi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant