L'Onu espère un accord vers le 20 septembre en Libye

le
0

GENEVE, 4 septembre (Reuters) - Les discussions en vue de former un gouvernement d'union nationale en Libye entrent dans la dernière ligne droite et il y a un espoir de signer un accord vers le 20 septembre, a déclaré vendredi à Genève le représentant spécial de l'Onu pour la Libye, Bernardino Leon. "Il y a vraiment une chance de parvenir à un accord définitif dans les prochains jours et nous ne pouvons pas nous permettre -- la Libye ne peut pas se permettre -- de laisser passer cette chance", a-t-il dit aux journalistes. Bernardino Leon a rencontré pendant cinq heures vendredi les négociateurs du Congrès général national (CGN), le Parlement installé à Tripoli, rival de la Chambre des représentants issue des élections de juin 2014 et qui s'est réfugiée dans l'est de la Libye avec le gouvernement reconnu par la communauté internationale. Une autre session de pourparlers devrait avoir lieu mercredi prochain, cette fois à Skhirat, au Maroc, selon des sources diplomatiques. La date butoir pour la conclusion d'un accord a été plusieurs fois reportée et Bernardino Leon a estimé que le plus dur restait encore à faire -- trouver un compromis sur la composition du gouvernement d'union et sur celle du Conseil d'Etat. La mandat de la Chambre des représentants expire en octobre et, pour le représentant de l'Onu, il serait très risqué de ne pas s'accorder avant cette date. Le chef de la délégation du CGN à Genève a déclaré que Leon avait présenté de nouvelles idées et propositions pour répondre à certaines de ses préoccupations. (Tom Miles, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant