L'Onu enquête sur la mort de 32 civils en Afghanistan

le
0
    KABOUL, 6 novembre (Reuters) - L'Onu a décidé d'enquêter sur 
des frappes aériennes américaines qui ont causé la mort d'au 
moins 32 civils jeudi près de Kunduz, dans le nord de 
l'Afghanistan.  
    La mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan 
(Manua) a déclaré dimanche que la vaste majorité des 32 
personnes tuées et 19 blessées lors de ces raids sur Buz 
Kandahari étaient des femmes et des enfants.  
    Au total, selon l'Onu, au cours de la seule semaine écoulée, 
95 civils ont été tués et 111 autres blessés en Afghanistan.  
    "La perte de vies civiles est inacceptable et sape les 
efforts visant à construire la paix et la stabilité en 
Afghanistan", a déclaré le chef de la Manua, Tadamichi Yamamoto. 
    L'armée américaine a reconnu samedi que ces frappes 
aériennes avaient sans doute provoqué la mort de civils et 
promis une enquête.  
    Ces raids avaient été réclamés en appui d'une unité des 
forces spéciales afghanes et de leurs conseillers américains qui 
se sont heurtés à une fusillade nourrie lors d'une opération 
contre les taliban. Trois soldats afghans et deux soldats 
américains ont péri dans l'accrochage. 
 
 (James Mackenzie; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant