L'Onu dit attendre un vrai cessez-le-feu des accords de Minsk

le
0

NATIONS UNIES, 12 février (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé jeudi toutes les parties au conflit ukrainien à tenir les promesses faites lors de l'accord de paix conclu quelques heures auparavant à Minsk, la capitale biélorusse, et à faire en sorte que les armes se taisent. Un accord offrant un espoir de fin de conflit en Ukraine a été conclu jeudi à Minsk entre les présidents russe Vladimir Poutine, ukrainien Petro Porochenko, français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel, au terme d'une longue nuit et d'une matinée de discussions. ID:nL5N0VM4WQ "(Ban) attend que les engagements pris à Minsk soient respectés par les parties", a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric. "Il appelle les parties concernées à faire en sorte d'un cessez-le-feu, authentique et durable, commence le 15 février comme prévu, sur la base des accords de Minsk", a-t-il ajouté. (Louis Charbonneau; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant