L'ONU dénonce les mariages d'enfants

le
0
Dans les pays en développement, notamment en Asie, ce fléau touche une fille sur trois.

Dans les pays en développement, une fille sur trois est mariée avant d'avoir fêté ses 18 ans. Selon les experts, la cause serait le plus souvent culturelle, pour renforcer les liens entre des familles, ou liée à la pauvreté, lorsque les parents reçoivent de l'argent en mariant leur fille, même très jeune. Si 158 pays dans le monde ont fixé à 18 ans l'âge légal minimum du mariage sans consentement parental, 146 autorisent le mariage avant cet âge avec «l'accord» des parents.

À l'exception de la Chine, le constat vise tous les pays en développement, quelle qu'y soit la religion dominante. La moitié des unions forcées se déroule en Asie et plus d'un tiers dans les pays d'Afrique subsaharienne. Cette pratique concerne également certaines communautés en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe de l'Est. Au Nigeria, 75 % des filles sont contraintes de se marier avant l'âge légal. Le rapport dévoilé jeudi par le Fonds des Nations unies pour la population (UNF

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant