L'Onu dénonce l'intensification des raids saoudiens au Yémen

le
0
    GENEVE, 10 février (Reuters) - La coalition sous 
commandement saoudien a intensifié ses frappes aériennes sur le 
port yéménite de Hodeidah au risque de piéger la population 
civile et d'entraver une opération humanitaire visant à 
acheminer des vivres et du carburant, a déploré vendredi 
l'organisation des Nations unies.  
    Les forces gouvernementales yéménites soutenues par la 
coalition ont repris cette semaine le contrôle du port de Moka, 
au sud de Hodeidah.  
    "Des civils ont été pris au piège et pour cible pendant les 
combats", a déclaré le Haut-Commissaire de l'Onu aux droits de 
l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, dans un communiqué. 
    "Nous craignons véritablement que le cas de figure se répète 
à Hodeidah, où les frappes aériennes s'intensifient déjà." 
    Cinq grues du port de Hodeidah ont été détruites, bloquant 
des dizaines de navires au large, a indiqué Jamie McGoldrick, 
coordinateur humanitaire de l'Onu au Yémen.  
    Selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), des 
civils sont déjà pris entre deux feux à Hodeidah, ainsi que dans 
les villes de Taëz et Dhoubab. 
    L'organisation humanitaire réclame que les civils soient 
autorisés à quitter les zones de combats et que les blessés 
soient pris en charge, conformément aux conventions 
internationales.  
    Quelque 12 millions de Yéménites, soit la moitié environ de 
la population, sont menacés par la famine en raison du conflit 
qui oppose depuis plus de deux ans les forces gouvernementales 
aux rebelles chiites Houthis et leurs alliés.  
 
 (Stephanie Nebehay; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant