L'ONU croit à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie

le
0
Pour les enquêteurs mandatés par les Nations unies, les crimes contre l'humanité y sont quotidiens.

Selon Paulo Pinheiro, le président de la commission d'enquête de l'ONU sur la Syrie qui rendait publique son dernier rapport mardi, «il y a des motifs raisonnables de penser que des quantités limitées de produits chimiques toxiques ont été utilisées». Mais, précise-t-il, «il n'a pas été possible, compte tenu des éléments disponibles, de déterminer avec précision quels éléments chimiques ont été utilisés, leur moyen de diffusion ou qui les a utilisés».

Les enquêteurs font état de 4 événements (à Khan Al-Assal près d'Alep le 19 mars, à Uteibah près de Damas le 19 mars, dans le quartier de Cheikh Maqsoud à Alep 13 avril et dans la ville de Saraqeb le 29 avril) au cours desquels des produits chimiques auraient été employés. Mais leurs recherches n'ont pour l'instant pas permis d'identifier la nature de ces agents chimiques, les systèmes d'armes employées ni ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant