L'Onu condamne les raids de la coalition sur un marché au Yémen

le
0
 (Actualisé avec communiqué du Haut-Commissaire de l'Onu aux 
droits de l'homme) 
    GENEVE/RYAD, 18 mars (Reuters) - L'Onu a condamné vendredi 
les raids aériens qui ont fait 116 morts mardi sur un marché au 
Yémen, accusant la coalition dirigée par l'Arabie saoudite 
d'être "responsable de pertes civiles deux fois plus élevées que 
l'ensemble de toutes les autres forces".  
    Dans un communiqué, le Haut-Commissaire des Nations unies 
aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, déplore que "ces 
incidents terribles continuent de se produire avec une 
régularité inacceptable". 
    "En outre, malgré les promesses publiques d'enquêter sur de 
tels incidents, nous ne constatons toujours pas de progrès dans 
ces enquêtes", ajoute-t-il.  
    Des responsables du HCDH se sont rendus sur le site des 
frappes aériennes où ils ont interrogé des témoins, "sans 
trouver la preuve d'une quelconque confrontation armée", dit-il. 
       
    Les opérations militaires de grande ampleur touchent à leur 
fin au Yémen, a assuré de son côté le porte-parole de la 
coalition formée il y a un an par l'Arabie saoudite pour enrayer 
la progression des rebelles chiites Houthi et des forces fidèles 
à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, cité vendredi par la 
chaîne de télévision Al Arabiya.  
    La médiation de dignitaires tribaux a ramené récemment un 
calme relatif sur les deux principaux fronts, le long de la 
frontière saoudienne et à Taëz. Des négociations ont par 
ailleurs été entamées en secret en Arabie saoudite.  
    "Les combats d'envergure touchent à leur fin (...) La phase 
suivante sera celle du rétablissement de la stabilité et de la 
reconstruction du pays", a déclaré jeudi le général Ahmed al 
Asseri, selon Al Arabiya.   
    Les combats et les bombardements de la coalition ont fait 
plus de 6.000 morts, pour moitié des civils, au cours de l'année 
écoulée, selon les Nations unies. 
 
 (Angus McDowall, Jean-Philippe Lefief et Jean-Stéphane Brosse 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant