L'Onu condamne les "actes terroristes barbares" de l'EI en Irak

le
0

NATIONS UNIES, 28 février (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné vendredi ce qu'il qualifie des derniers "actes terroristes barbares" en date de l'Etat islamique (EI) en Irak , dont la destruction par les djihadistes de nombreuses sculptures, statues et monuments exposés dans le musée de Mossoul. Une vidéo mise en ligne jeudi montre des hommes détruisant à l'aide d'un marteau-piqueur et de masses de nombreuses oeuvres, datant de l'ère assyrienne, du musée de Mossoul, la deuxième ville d'Irak tombée entre les mains de l'EI depuis l'été dernier. "Les membres du Conseil de sécurité condamnent fermement la poursuite des actes terroristes barbares perpétrés par l'Etat islamique en Irak", déclaré le conseil dans un communiqué. Il réaffirme que le groupe "doit être battu et que l'intolérance, la violence et la haine qu'il soutient doivent être éradiqués". Le Conseil de sécurité de l'ONU, composé de 15 membres, a également dénoncé l'arrestation par l'EI d'une centaine de civils sunnites près de la ville de Tikrit, à 150 km au nord de Bagdad, l'immolation de 45 Irakiens et les attaques quotidiennes contre des civils à Bagdad. ID:nL5N0VZ4JI ID:nL5N0VY57V Selon l'Unesco, plusieurs statues provenant du site de Hatra, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, et conservées au musée de Mossoul, et d'autres objets uniques provenant d'autres sites archéologiques de la province de Ninive ont notamment été détruits. Dénonçant une "nouvelle incitation à la violence et à la haine", la directrice générale de l'Unesco Irina Bokova a demandé dans la journée la tenue en urgence une réunion du conseil de sécurité de l'Onu sur la protection du patrimoine culturel de l'Irak. ID:nL5N0W1372 (Louis Charbonneau, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant