L'ONU condamne la répression en Syrie

le
0
Les puissances européennes ont réussi à arracher un accord sur une première déclaration non-contraignante du Conseil de sécurité. Le Liban s'est dissocié de ce texte.

Le Conseil de sécurité de l'ONU est parvenu mercredi à un accord sur un texte qui condamne la répression menée par le régime syrien contre les manifestants. Le texte a été voté dans la soirée sous la forme d'une déclaration. Les puissances européennes espéraient obtenir l'adoption d'une résolution, plus contraignante. Le texte «condamne les nombreuses violations des droits de l'homme et l'usage de la force contre les civils par les autorités syriennes». Il appelle Damas à «respecter pleinement les droits de l'homme» et à respecter ses obligations au regard du droit international». Il ajoute que «les responsables des violences doivent rendre des comptes». Celles-ci auraient déjà fait quelque 1400 morts depuis mars.

Le projet de déclaration «prend note» des promesses de réforme du président Bachar el-Assad et «regrette le manque de progrès dans la mise en oeuvre de ces engagements, qu'elle appelle le gouvernement syrien à respecter». La référence à un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant