L'ONU condamne la prise de Goma par les rebelles du M23

le
0
La résolution demande au secrétaire général de l'Onu d'ouvrir une enquête sur les pays qui apportent leur soutien aux rebelles dans l'Est de la République démocratique du Congo, particulièrement le Rwanda.

Correspondante à New York.

Le Conseil de Sécurité de l'ONU a voté à l'unanimité, mardi soir, une résolution proposée par la France, qui condamne la prise de Goma par le M23 dans l'Est de la République démocratique du Congo. Cette résolution appelle également à sanctionner par le gel des comptes et l'interdiction de voyager deux de ses chefs rebelles: Innocent Kaina et Baudouin Ngaruye. Le Conseil exige le retrait immédiat de Goma des rebelles et rappelle à l'ordre les pays étrangers qui apportent leur «soutien» au M23, sans nommer explicitement le Rwanda et l'Ouganda. L'un et l'autre nient leur implication.

Le Rwanda en accusation. Dans la résolution votée mardi soir, il est demandé au secrétaire général de l'ONU, Ban K...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant