L'ONU autorise le recours à la force contre la Libye

le
0
L'ONU a donné jeudi soir son feu vert à une opération militaire. En représailles, le pouvoir libyen menace de s'attaquer au trafic maritime et aérien en Méditerranée. Les forces loyalistes «arrivent» à Benghazi, a déclaré Kadhafi à la télévision.

C'est officiel : la communauté internationale va attaquer la Libye. Le Conseil de sécurité de l'ONU a en effet voté jeudi soir en faveur d'un recours à la force contre les troupes du colonel Mouammar Kadhafi, ouvrant la voie à des frappes aériennes en Libye. La résolution adoptée par le Conseil autorise «toutes les mesures nécessaires» pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne.

À Benghazi, dernier bastion des insurgés libyens, la nouvelle a été saluée par une explosion de joie. Dans le centre de la deuxième ville du pays, contre laquelle le colonel Kadhafi avait annoncé dans la soirée une offensive, des milliers de Libyens ont afflué. Brandissant des drapeaux dans une ambiance de stade, ils remerciaient l'ONU mais aussi la France.

«Prenons garde d'arriver trop tard»

Le texte était en effet poussé par Paris. Jeudi, le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a été dépêché en urgence à New York pour tenter de conv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant