L'Onu appelle tous les pays à se joindre à la lutte contre l'EI

le
0

NATIONS UNIES, 21 novembre (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé vendredi tous les pays qui en ont les capacités à se joindre à la lutte contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak et à redoubler d'efforts pour empêcher de nouvelles attaques du groupe djihadiste. Les Quinze ont adopté à l'unanimité une résolution mise au point par la France une semaine après les attentats de Paris et Saint-Denis, qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués par l'Etat islamique. Le président français, François Hollande, s'est félicité dans un communiqué de l'adoption de cette résolution "qu'il avait appelée de ses voeux devant le Congrès à Versailles", estimant que celle-ci "va contribuer à la mobilisation des nations pour l'élimination de Daech". "L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, ou Daech selon son acronyme arabe) constitue une menace globale et sans précédent pour la paix internationale et la sécurité", dit le texte de la résolution. Le Conseil de sécurité "appelle tous les Etats membres qui en ont la capacité à prendre toutes les mesures nécessaires (...) sur le territoire sous le contrôle de l'EIIL (...) en Syrie et en Irak". La résolution demande également à l'ensemble des membres de l'Onu de redoubler d'efforts pour empêcher l'afflux de combattants djihadistes en Irak et en Syrie et de lutter contre les sources de financement du terrorisme. L'ambassadeur syrien aux Nations unies, Bachar Jaafari, s'est félicité du "réveil" des pays qui "rejoignent le club de ceux qui luttent contre le terrorisme". La résolution élaborée par la France ne prévoit cependant pas de coordination avec le régime de Bachar al Assad, contrairement à un texte concurrent que Moscou a fait circuler parmi les membres du Conseil sécurité et dont l'ambassadeur russe, Vitali Tchourkine, a dit vendredi que son pays espérait toujours le faire adopter. (Michelle Nichols et Louis Charbonneau; Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant