L'Onu appelle à la "compassion" envers les réfugiés

le
1

NATIONS UNIES, 16 novembre (Reuters) - Les Nations unies ont appelé lundi la communauté internationale à faire preuve de "compassion" et d'"empathie" envers les réfugiés, trois jours après les attaques islamistes qui ont ensanglanté Paris. Sept Etats américains, dont le Texas et la Louisiane, ont annoncé qu'ils refuseraient désormais d'accueillir des réfugiés syriens sur leur territoire à la suite de ces attentats qui ont fait 129 morts et plus de 350 blessés. Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a estimé pour sa part que l'introduction de quotas de migrants en Europe répandrait le terrorisme à travers le continent. ID:nL8N13B3ZM Dès samedi, la Pologne avait annoncé qu'elle ne pouvait pas accepter de réfugiés selon les quotas définis par l'UE. ID:nL8N1390O1 Un passeport syrien a été retrouvé à côté du corps d'un des kamikazes qui a péri vendredi soir près du Stade de France, au nord de Paris. Le détenteur de ce passeport avait été enregistré comme réfugié le mois dernier dans plusieurs pays européens. ID:nL8N13A0MR "La réaction face au flot de réfugiés (...) doit être une réaction de compassion et d'empathie. Ce sont des gens qui fuient justement les mêmes destructions que celles que Daech a provoquées à Paris", a déclaré le porte-parole de l'Onu, Stéphane Dujarric. "Evidemment, il est compréhensible que des pays prennent toutes les mesures nécessaires pour protéger leurs citoyens contre toutes les formes de terrorisme. Mais faire porter cela sur les réfugiés, des gens vulnérables qui fuient eux-mêmes la violence, je ne pense pas que ce soit la bonne marche à suivre", a-t-il ajouté. (Michelle Nichols; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mary2776 le lundi 16 nov 2015 à 21:26

    Mon Q