L'onde de choc Netflix fait tanguer les télés françaises

le
0
L'onde de choc Netflix fait tanguer les télés françaises
L'onde de choc Netflix fait tanguer les télés françaises

Le géant américain Netflix a lancé lundi en France son service de vidéo illimité, sur internet et bientôt sur les box de Bouygues Télécom, une petite révolution dans la consommation de films et de séries qui fragilise la télé traditionnelle.Netflix doit poursuivre son offensive européenne tout au long de la semaine en se lançant en Allemagne, Autriche, Suisse, Belgique et au Luxembourg.En France, Netflix est disponible pour 7,99 euros par mois et sera finalement accessible sur les box de Bouygues les plus récentes dès novembre, ont annoncé le PDG du groupe américain et l'opérateur.Après avoir conquis 36 millions d'abonnés aux Etats-Unis et 14 millions à l'international, dont la Grande-Bretagne et plusieurs autres pays européens, Netflix part à l'offensive du marché français en s'appuyant sur son vaste catalogue de séries américaines.Les autres fournisseurs d'accès internet, Orange, Free et SFR et Numericable, n'ont officiellement pas trouvé d'accord commercial avec Netflix, et ne diffusent pas son service via leur box.Mais le PDG de Netflix Reed Hastings a laissé la porte ouverte à des accords avec d'autres opérateurs télécoms, précisant que des discussions étaient en cours."Sur le long terme, dans 5 à 10 ans, nous visons un tiers des foyers français abonnés à Netflix, comme c'est le cas aux Etats-Unis", a dit Reed Hastings à l'AFP. Pour l'heure, le premier cap est de 2 millions d'abonnés en France dans 2 à 5 ans.Le fondateur a aussi souligné qu'il n'avait pas l'intention de payer aux opérateurs un droit de passage privilégié pour la diffusion de ses contenus via internet, mettant en avant le principe de la "neutralité du net".- onde de choc - Netflix et ses équivalents sont aux films et aux séries ce que le service musical en ligne Deezer est à la musique: des vidéos à volonté, où l'on veut et sans grilles de programmes.Confronté au débarquement de Netflix, ses concurrents français ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant