L'once d'or délaissée

le
0

(AOF) - Tandis que les marchés actions européens s'apprêtent à gagner plus de 3%, l'once d'or perd près de 2%. Cette évolution en sens inverse s'explique aisément par le regain d'appétit pour le risque des investisseurs alors que les craintes d'un Brexit s'éloignent de plus en plus. Les sondages du week-end ont été plutôt favorables au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne et la mort d'une députée la semaine dernière apparait clairement comme un point d'inflexion majeur. Dès lors, les opérateurs sont moins à l'affut de valeur-refuge comme le métal précieux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant