L'OMS appelle à l'accélération de la riposte contre Ebola

le
0

GENEVE, 4 septembre (Reuters) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé jeudi les laboratoires pharmaceutiques et les organismes de réglementation à travailler ensemble pour accélérer le développement de médicaments et de vaccins contre le virus Ebola. Dix traitements expérimentaux, huit médicaments et "deux vaccins expérimentaux prometteurs", ont démontré leur potentiel contre le virus mais sont toujours en développement, a déclaré l'OMS dans un document distribué à l'ouverture d'une réunion de deux jours à Genève. Ces traitements incluent le ZMapp, fabriqué par le laboratoire américain Mapp Biopharmaceutical, qui a été administré à plusieurs patients contaminés par le virus mais dont l'efficacité clinique "reste incertaine", a précisé l'OMS. "Les efforts déployés pour accroître la production (du ZMapp) pourraient potentiellement entraîner une hausse de quelques centaines de doses d'ici la fin de 2014." L'efficacité clinique des médicaments et des vaccins est "manifeste mais n'est pas basée sur des données scientifiques solides tirées d'essais cliniques" souligne l'OMS. L'épidémie, qui a fait au moins 1.900 victimes en Afrique de l'ouest depuis le mois de mars, pourrait toucher 20.000 personnes avant d'être maîtrisée, ce qui pourrait prendre six à neuf mois, a indiqué l'OMS. (Stephanie Nebehay; Clémence Apetogbor pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant