L'OMC statue contre l'Argentine sur les licences d'importation

le
0

GENEVE, 22 août (Reuters) - Un organe de règlement des différends de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a rendu vendredi une décision défavorable à l'Argentine dans un dossier ouvert depuis 2012 après des plaintes des Etats-Unis, de l'Union européenne et du Japon contre les règles édictées par Buenos Aires en matière de licences d'importation. Les plaignants reprochaient à l'Argentine de ne pas accorder automatiquement des licences aux importateurs - ce qui est pourtant prévu par les règles en vigueur au sein de l'OMC - dans le but de freiner les importations et de protéger ses entreprises. Le dossier s'inscrit dans le cadre des tensions commerciales qui ont conduit l'Etat argentin à nationaliser la compagnie pétrolière YPF, filiale du groupe espagnol Repsol REP.MC . Le groupe d'experts chargé par l'OMC d'étudier le dossier a conclu que les règles argentines en matière de licences d'importation enfreignaient l'accord du GATT et a donc appelé le gouvernement de Cristina Fernandez à les aligner sur les règles commerciales internationales. (Stephanie Nebehay,; Marc Angrand pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant