L'OMC rappelle à Trump le rôle vital des USA dans le commerce

le
0
    GENEVE, 9 novembre (Reuters) - Les Etats-Unis continuent de 
jouer un rôle essentiel dans le commerce international et 
l'Organisation mondiale du Commerce se tient prête à soutenir 
Donald Trump pour faire en sorte que les échanges commerciaux 
contribuent à la création d'emplois, a déclaré mercredi le 
directeur général de l'OMC. 
    "Le rôle moteur des Etats-Unis pour l'économie mondiale et 
le commerce multilatéral demeure vital", a écrit Roberto Azevedo 
sur Twitter, tout en félicitant Donald Trump pour sa victoire à 
l'élection présidentielle américaine. 
    "Il est évident que de nombreuses personnes ont le sentiment 
que le commerce ne leur est pas bénéfique. Nous devons traiter 
cela et garantir que le commerce apporte les plus larges 
bénéfices au plus grand nombre de personnes", a-t-il poursuivi. 
    Durant la campagne, Donald Trump a qualifié l'OMC de 
"catastrophe" et laissé entendre qu'il pourrait retirer les 
Etats-Unis de cette organisation basée à Genève si elle 
constitue un obstacle à ses projets de défense de l'industrie 
américaine. 
    Le futur président a promis de punir les entreprises 
américaines qui délocalisent des emplois au Mexique et d'imposer 
des tarifs douaniers de 45% sur les importations chinoises pour 
réduire le déficit commercial des Etats-Unis vis-à-vis de la 
Chine, estimé à 367 milliards de dollars (335 milliards 
d'euros)en 2015 par les autorités américaines. 
    Roberto Azevedo, gardien du libre-échange international, ne 
s'est pas exprimé mercredi sur ces propositions mais il avait 
déclaré en juillet que le commerce était "positif de manière si 
évidente pour chaque économie que c'est comme essayer de 
convaincre un ami qu'il a besoin de respirer". 
    Dans sa réaction sur Twitter, le directeur général de l'OMC 
assure que son organisation est "prête à soutenir 
l'administration (américaine) pour faire en sorte que le 
commerce soit un élément positif dans une nouvelle stratégie de 
développement et de créations d'emplois". 
 
 (Tom Miles; Bertrand Boucey pour le service français, édité par 
Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant