L'OMC adopte définitivement l'accord commercial de Bali

le
0

GENEVE, 27 novembre (Reuters) - L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a adopté jeudi la première réforme globale des règles du commerce international depuis sa création, après des années de discussions et des mois de blocage. L'accord prévoit entre autres la mise en oeuvre de nouvelles règles en matière de procédures et de contrôles douaniers. Ses promoteurs assurent qu'il permettra de développer les échanges et se traduira par une création de richesses susceptible d'atteindre 1.000 milliards de dollars et par 21 millions d'emplois nouveaux. "Tout a été approuvé", a déclaré un responsable de l'OMC à l'extérieur de la réunion à huis-clos au siège de l'organisation à Genève. L'accord ne représente toutefois qu'une petite partie du cycle de Doha lancé en 2011, qui s'est révélé trop ambitieux pour permettre de parvenir à un consensus. L'OMC avait donc revu à la baisse ses ambitions, ce qui a permis d'aboutir à un accord de principe en décembre dernier à Bali. Mais le texte rédigé l'an dernier, censé au départ être définitivement adopté avant le 31 juillet, a été bloqué pendant quatre mois par l'Inde. New Delhi exigeait en effet que l'OMC prenne en compte la spécificité de son programme d'achat et de stockage de produits alimentaires de base, l'un de ses principaux outils de sa politique anti-pauvreté, qui contrevient aux règles de l'OMC. Un compromis négocié par l'Inde et les Etats-Unis a permis de débloquer le dossier il y a deux semaines. ID:nL6N0T32XL Le vote définitif de jeudi était initialement prévu mercredi mais une objection de dernière minute de l'Argentine l'a retardé de 24 heures. (Tom Miles; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant